Etablissement Autorisé et Accrédité - Appelez nous aujourd'hui ! 0522 640 640 |contact@adalia.ma
Label Projet Innovant 2017-11-28T17:32:08+00:00

ADALIA School of Business, en collaboration avec l’écosystème de soutien à l’innovation et à l’entrepreneuriat au Maroc, et en partenariat avec Cap Digital Paris-Région et Bureau Veritas, soutient la recherche et l’innovation par un programme de labellisation sélectif des projets innovants proposés par des porteurs de projets (personnes morales ou physiques) au Maroc et en Afrique.

Le Label permet, depuis l’idée jusqu’à sa mise en oeuvre, d’apporter à chaque étape l’expertise et l’aide nécessaires afin de déposer un dossier final de la plus haute qualité adapté aux différents instruments de soutien et de financement de l’entrepreneuriat.

Déposer votre dossier de candidature

Dépôt de votre manifestation d’intérêt

Envoi de vos manifestations d’intérêt par mail (document A4 présentant un résumé de votre projet, le budget ainsi que les partenaires/compétences recherchés).

Diagnostic et réseau

Rendez-vous individuels et personnalisés afin de vous aider à identifier :

  • le (ou les) meilleur(s) guichet(s) de financement ou d’accompagnement pour votre projet
  • les compétences pertinentes qui pourraient enrichir votre projet
  • recherche de partenaires, mise en relation avec nos partenaires

Le Comité de Labellisation assure ainsi un premier filtrage des dossiers présentés qui tient compte des règles de l’appel à propositions et des critères d’évaluation définis.

Enregistrement de votre projet

Dépôt de vos propositions pour demande de labellisation : sur notre page de dépôt

 

Expertise de votre dossier – Expert ADALIA School of Business

Les experts, des professionnels qualifiés dans leur domaine…

Environ un mois avant la clôture de l’appel, les porteurs déposent une version finale de leur projet au Comité pour labellisation.
Les propositions soumises à labellisation sont évaluées par les experts de l’école.

…pour vous aider à structurer vos projets et enrichir vos dossiers.

Les expertises sont ensuite transmises aux porteurs de projet afin de leur permettre de prendre en compte les remarques des experts et d’améliorer le document final à destination des financeurs.

Validation du label par le Bureau Exécutif et/ou le Conseil d’administration ADALIA School of Business

Les labels sont attribués par le Conseil d’Administration sur proposition du Bureau Exécutif.

Envoi de l’attestation de labellisation

Après validation du label du projet, le Comité envoie les attestations de labellisation signées au coordinateur ou les diffuse au porteur du prohet et aux financeurs et partenaires de la Labellisation.

1. Positionnement stratégique du projet pour les partenaires et la filière

  • Caractère stratégique du projet pour les entreprises partenaires (positionnement concurrentiel, maintien d’activité, retombées économiques)
  • Caractère stratégique pour les partenaires du projet (le cas échéant)
  • Capacité du projet à structurer la filière industrielle concernée
  • Capacité du projet à répondre aux attentes et à utiliser les compétences dans la filière
  • Capacité du projet à renforcer la diffusion technologique

2. Qualité technologique, caractère innovant du projet

  • Caractéristique de l’innovation : innovation technique fondamentale – innovation d’usages, fonctionnalités supplémentaires – amélioration de la praticité, de l’ergonomie, du design
  • Capacité de l’innovation à permettre un meilleur positionnement concurrentiel en terme de compétitivité/prix
  • « Défi technologique, description des verrous ou ruptures technologiques à lever, des progrès technologiques à faire
  • Qualité de l’analyse de l’état de l’art »
  • Nature des risques pris d’un point de vue technologique et obstacles techniques à prévoir ; caractère favorable des études de faisabilité technique
  • Cohérence intrinsèque du projet et qualité de l’articulation de ses composantes ; stratégie de mise en œuvre, précisions et logique des actions à mener
  • Intérêt général du sujet

3. Retombées économiques prévisionnelles du projet

3.1. Appréciation du marché cible

  • Marchés et segments de marchés visés, géographie, taille, solvabilité, taux de croissance

3.2. Retombées prévisionnelles à court terme

  • Présence d’éléments détaillés (argumentation générale, éléments chiffrés) sur les retombées économiques à court terme
  • Crédibilité des perspectives de nouveaux investissements de R&D (équipements, plateformes, bancs d’essai, démonstrateurs, living labs, etc.)
  • Crédibilité des perspectives de créations d’emplois R&D liées à la réalisation du projet
  • Crédibilité des autres formes de valorisation économique à court terme du projet et notamment des perspectives de dépôt de brevets, de cession de licences, marques, autres titres…

3.3. Retombées prévisionnelles à moyen terme

  • Présence d’éléments détaillés (argumentation générale, éléments chiffrés) sur les retombées économiques à moyen terme (croissance du chiffre d’affaires des partenaires, maintien ou création d’emplois, valorisation de droit de propriété intellectuelle, etc.)
  • Pertinence de l’analyse (analyse des forces et faiblesses) du positionnement relatif des différents acteurs sur ces marchés et du positionnement relatif du projet par rapport à la concurrence, acceptation d’un nouvel entrant
  • Crédibilité des perspectives de création/maintien de valeur (chiffre d’affaires) et d’emplois au cours de l’industrialisation et de la commercialisation
  • Nature des risques de valorisation et des risques de marché pris
  • Perspectives d’industrialisation (analyse apportant si possible des éléments chiffrés) et crédibilité de cette perspective. En particulier, les conditions de cette industrialisation de l’innovation sont-elles parfaitement appréhendées ? Les porteurs de projets maîtrisent-t-il l’outil de production dans des conditions économiques et d’indépendance favorables ?
  • Perspective de commercialisation (analyse apportant si possible des éléments chiffres) et crédibilité de cette perspective : les porteurs du projet ont-ils identifié des stratégies d’entrée cohérentes avec les segments de marché visés ? Le porteur de projet et/ou ses partenaires dispose(nt)-t-il(s) de marques d’intérêt de la part de clients potentiels ? Le système de commercialisation/distribution est-il cohérent avec les attentes et exigences des clients ? Est-il maîtrisé par les porteurs du projet ?Les porteurs du projet ont-ils pris en compte l’acceptabilité du produit et des attentes du marché ?
  • Les activités de marketing – promotion – communication mobilisent-elles des ressources importantes dans le consortium ?
  • Qualité du modèle économique, du plan d’affaires et de financement présenté, notamment le volume des segments de marché visés permet-il un amortissement rapide du projet en regard de son coût ?
  • Compétence et expertise technique des partenaires
  • Compétence et expertise technique du (des) laboratoire(s) au regard du projet (le cas échéant)
  • Adéquation du nombre et de la qualité des partenaires industriels
  • Adéquation du nombre et de la qualité du (des) laboratoire(s) au projet
  • Complémentarité, synergies et valeur ajoutée des partenaires industriels et de leur coopération – apport par les entreprises partenaires d’une (ou plusieurs) brique(s) technologique(s)
  • Complémentarité, synergie et valeur ajoutée des partenaires académiques avec les entreprises membres du consortium – apport par le(s) laboratoire(s) d’une (ou plusieurs) brique(s) technologique(s)
  • Implication des utilisateurs au moment de la conception et du développement
    Participation, rôle et implication des PME et ETI dans le projet notamment en termes d’importance des travaux
  • Organisation du partenariat, définition des responsabilités
  • Cohérence des éléments d’accord de consortium (pré-accord)
  • Ouverture vers de nouveaux partenaires industriels (partenaires des pôles n’ayant pas participé aux projets précédents)
  • Ouverture vers des collaborations à l’international
  • Implication du (des) laboratoire(s) dans des partenariats internationaux en lien avec la thématique du projet
  • Proximité territoriale du (des) laboratoire(s) et/ou partenaire(s) académique(s)

5. Ressources et management du projet

  • Pertinence du jalonnement des étapes et des livrables et cohérence avec les objectifs
  • Adéquation du budget avec les objectifs ; cohérence du plan de financement
  • Adéquation au projet et importance des ressources consacrées à la coordination entre partenaires ; dispositions envisagées pour la gestion du projet, compétences en management de projet et de fonctionnement du projet
  • Des dispositions sont elles prévues pour remplacer les partenaires obligés de se retirer?
Appel à Projets Etude des Dossiers Expertises Labellisation
15/09/2017 1/10/2017 11/10/2017 31/10/2017
31/12/2017 15/01/2018 5/02/2018 15/02/2018
15/02/2018 1/04/2018 15/04/2018 1/04/2018

Projets labellisés